Vasant Panchami

Vasant Panchami, également appelé Sarasvati Puja en l’honneur de la déesse Saraswati, est un festival qui marque la préparation de l’arrivée du printemps. Le festival est célébré par les habitants du sous-continent indien de différentes manières selon la région. Vasant Panchami marque également le début de la préparation de Holika et Holi, qui ont lieu quarante jours plus tard. Le Vasant Utsava (festival) sur Panchami est célébré quarante jours avant le printemps, car la période de transition de toute saison est de 40 jours, et après cela, la saison entre en pleine floraison.

Vasant Panchami

Vasant Panchami, l'arrivée du printemps

Vasant Panchami est un festival qui marque le début des préparatifs de la saison printanière. Il est célébré par les gens de différentes manières selon les régions. Vasant Panchami marque également le début de la préparation de Holika et Holi, qui se produisent quarante jours plus tard. Pour de nombreux hindous, Vasant Panchami est le festival dédié à la déesse Saraswati qui est leur déesse de la connaissance, de la langue, de la musique et de tous les arts.

Elle symbolise l’énergie créatrice et le pouvoir sous toutes ses formes, y compris le désir et l’amour. La saison et le festival célèbrent également la maturation des champs agricoles avec des fleurs jaunes de moutarde, que les hindous associent à la couleur préférée de Saraswati. Les gens s’habillent de saris ou de chemises ou d’accessoires jaunes, partagent des collations et des bonbons de couleur jaune. Certains ajoutent du safran à leur riz, puis mangent du riz jaune cuit dans le cadre d’un festin élaboré.

De nombreuses familles marquent cette journée en s’asseyant avec les bébés et les jeunes enfants, en encourageant leurs enfants à écrire leurs premiers mots avec leurs doigts, et certains étudient ou créent de la musique ensemble. La veille de Vasant Panchami, les temples de Saraswati sont remplis de nourriture afin qu’elle puisse se joindre aux célébrants lors du festin traditionnel du lendemain matin.

Dans les temples et les établissements d’enseignement, les statues de Saraswati sont vêtues de jaune et vénérées. De nombreux établissements d’enseignement organisent des prières spéciales ou des pujas le matin pour demander la bénédiction de la déesse. Des rassemblements poétiques et musicaux sont organisés dans certaines communautés en hommage à Saraswati.

Au Népal, au Bihar et dans les États de l’est de l’Inde tels que le Bengale occidental, y compris les États du nord-est comme le Tripura et l’Assam, les gens visitent ses temples et l’adorent (Saraswati Puja). La plupart des écoles organisent une puja spéciale de Saraswati pour leurs élèves dans leurs locaux. Au Bangladesh, tous les grands instituts d’enseignement et universités l’observent avec des vacances et une puja spéciale.

Dans l’état d’Odisha, le festival est célébré sous le nom de Basanta Panchami/Sri Panchami/Saraswati Puja. Homas et Yagnas sont pratiqués dans les écoles et les collèges de tout l’État. Les étudiants célèbrent la puja de Saraswati avec beaucoup de sincérité et de ferveur. Habituellement, les enfants de quatre et cinq ans commencent à apprendre ce jour-là lors d’une cérémonie unique appelée « Khadi-Chuan » ou « Vidya-Arambha ».

Vasant Panchami, à certains endroits, célèbre le dieu hindou de l’amour Kama (à gauche) avec Rati, illustré ci-dessus au temple de Khajuraho.
Une autre légende derrière Vasant Panchami est basée sur le dieu hindou de l’amour appelé Kama. Pradyumna est Kamadev personnifié dans le Livre de Krishna. Ainsi Vasant Panchami est également connu sous le nom de « Madana Panchami ». Pradyumna est le fils de Rukmini et Krishna. Il éveille les passions de la terre (et de ses habitants) et ainsi le monde refleurit.

On se souvient que c’était le jour où les voyants (Rishis) ont approché Kama pour réveiller Shiva de sa méditation yogique. Ils soutiennent Parvati qui fait pénitence pour avoir Shiva comme mari et demandent l’aide de Kama pour ramener Shiva de sa méditation aux désirs mondains. Kama accepte et tire des flèches, faites de fleurs et d’abeilles, sur Shiva depuis son arc céleste de canne à sucre afin de l’inciter à prêter attention à Parvati. Lord Shiva se réveille de sa méditation. Lorsque son troisième œil s’ouvre, une boule de feu est dirigée vers Kama. Kama le Seigneur des désirs est réduit en cendres.

Vasant Panchami est associé aux émotions d’amour et d’anticipation émotionnelle à Kutch (Gujarat), et célébré en préparant un bouquet et des guirlandes de fleurs serties de feuilles de manguier, en cadeau. Les gens s’habillent en safran, rose ou jaune et se rendent visite. Des chansons sur les farces de Krishna avec Radha, considérées comme le miroir de Kama-Rati, sont chantées. Ceci est symbolisé par la divinité hindoue Kamadeva avec sa femme Rati.

Traditionnellement, dans le Maharashtra, le Madhya Pradesh, le Chhattisgarh et l’Uttar Pradesh, après s’être baigné le matin, les gens vénèrent Shiva et Parvati. Des offrandes de fleurs de manguier et d’épis de blé sont faites traditionnellement.

Voici le texte de nos réseaux sociaux :

Aujourd’hui, le sous-continent indien fête Vasant Panchami. Les coutumes et rites changent en fonction des régions. L’histoire la plus répandu est lié à Saraswati, la déesse de la connaissance, de la musique et des arts, et marque le renouveau du printemps. La couleur jaune est revêtu pour faire référence aux premiers floraisons. #mythologie #mythe #légende #calendrier #vasantpanchami #saraswati

Vasant Panchami Vasant Panchami