Regifugium

Le Regifugium (« La fuite du roi ») ou Fugalia (« Fête de la fuite ») était une fête religieuse annuelle qui avait lieu dans la Rome antique chaque 24 février.

Regifugium

Regifugium, le début de la République de Rome

Varron et Ovide ont fait remonter le jour de la fuite du dernier roi de Rome, Tarquinius Superbus, en 510 avant notre ère. Dans Fasti, Ovide offre le récit le plus ancien de l’observance :

Il me faut maintenant raconter la fuite du roi, à six jours de la fin du mois. Le dernier des Tarquin possédait la nation romaine, homme injuste, mais néanmoins fort dans la guerre.

Plutarque soutient que le rex sacrorum a joué le rôle de substitut de l’ancien roi de Rome dans divers rituels religieux. Le rex n’avait aucun rôle civique ou militaire, mais devait néanmoins offrir un sacrifice public dans les comices à cette date.

La « fuite du roi » était la sortie rapide que le roi par procuration était tenu de faire de ce lieu d’affaires publiques. Il se peut que les deux versions soient à réconcilier en prenant la « fuite » du rex sacrorum comme une reconstitution de l’expulsion de Tarquinius.

Le dernier roi de Rome fera figure de repoussoir, à la fois moral et politique. Cependant, l’histoire est écrite par les républicains et le renversement de la monarchie profita surtout aux patriciens de Rome. De nombreux historiens modernes discutent, en totalité ou en partie, l’historicité du récit du renversement de la royauté et de son remplacement par la République romaine.

Voici le texte de nos réseaux sociaux :

En ce jour, les romains fêtaient Regifugium, la fuite du cinquième et dernier roi de Rome, Tarquinius. Depuis, Rome est devenue une République. #mythologie #mythe #légende #calendrier #24février #rome #regifugium #tarquinius

Regifugium regifugium