Saint-Blaise de Sébaste

Saint-Blaise de Sébaste (en grec : Άγιος Βλάσιος, en arménien : Սուրբ Վլաս), est un médecin et évêque (de Sébaste) martyrisé sous Licinius en Arménie en 316, par l’ordre d’Agricola, gouverneur de Cappadoce. Il est considéré comme saint auxiliaire. Il est commémoré le 3 février pour les catholiques, et le 11 février pour les églises orthodoxes.

Saint-Blaise de Sébaste

Saint-Blaise de Sébaste, un Saint patron très répandu dans le monde

En 316, Agricola, gouverneur de Cappadoce et de Petite Arménie, arriva à Sébaste sur ordre de l’empereur Licinius pour mettre à mort les chrétiens et il fit arrêter l’évêque. Comme on le menait en prison, une mère mit à ses pieds son fils unique, qui était en train de mourir par étouffement d’une arête qu’il avait avalée, et l’enfant fut immédiatement guéri. Cependant le gouverneur, incapable de faire renoncer Blaise à sa foi, le fit battre, fit déchirer sa chair avec des peignes en fer et le fit décapiter.

D’après La Légende dorée, après que Blaise fut désigné comme évêque de Sébaste et pour échapper aux persécutions de Dioclétien, le saint gagna une caverne où il vécut en ermite. Assis à l’entrée d’une grotte, les oiseaux lui apportaient sa subsistance, et les animaux s’assemblaient autour de lui pour recevoir sa bénédiction ou pour être guéri lorsqu’ils étaient malades : on le voyait ainsi nourrir un renard, caresser la tête d’un lion ou d’une panthère.

Lors d’une partie de chasse, les soldats du gouverneur local tombèrent sur cette grotte, et virent la foule des animaux autour de Blaise, mais ils n’en purent capturer aucun. Aussi le gouverneur fit-il amener le saint sous bonne escorte. En route, Blaise sauva un enfant mourant qui avait avalé une arête de poisson, et obtint d’un loup qu’il restituât un pourceau qu’il avait ravi à une pauvre veuve. Le gouverneur, ne pouvant obtenir de lui qu’il sacrifiât à ses dieux, le fit jeter en prison.

Là, la veuve lui apporta du pain et la tête de son pourceau, ainsi qu’une chandelle : ceci explique l’utilisation de chandelles dans le culte du saint. Par la suite, le gouverneur le fit torturer à l’aide de peignes de fer qui lacéraient ses chairs, puis ordonna qu’on le jette dans un étang. Mais alors Blaise fit un signe de croix, et la surface de l’étang devint pour lui solide. Le gouverneur le fit alors décapiter. Lors de sa mort, le saint demanda à Dieu que quiconque l’invoquerait pour un mal de gorge ou une autre maladie fût exaucé, et cela lui fut accordé.

Blaise est le saint patron de la ville de Dubrovnik (l’ancienne Raguse) (où il est connu comme Sveti Vlaho) : on croit qu’il est apparu dans les airs en 971 afin de prévenir les habitants d’une attaque imminente des Vénitiens. En Russie, saint Vlassiy est le saint patron des troupeaux. Saint-Blaise est patron de nombreuses villes, d’hôpitaux et de nombreuses légendes existent partout en Europe.

Voici le texte de nos réseaux sociaux :

Aujourd’hui, les catholiques fêtent la Saint-Blaise de Sébaste. La légende raconte qu’il sauva un enfant de l’étouffement par une arête alors qu’il fut emmené en prison être torturé pour sa foi. #mythologie #mythe #légende #calendrier #3février #11février #saintblaise #sébaste

Saint-Blaise de Sébaste saint-blaise