Tucindan

Le 5 janvier, à la veille du Noël orthodoxe, les serbes fêtent Tucindan.

tucindan serbe

Contenus

Tucindan

Tucindan  est une fête religieuse et folklorique en Serbie et Monténégro. Son nom est lié au verbe tući qui signifie « battre ».

Tucindan a des racines païennes, mais comme la plupart des jours fériés similaires, elle a été adoptée par l’église et est devenue religieuse. On pense que Saint Sava, le premier archevêque de l’Église serbe, a introduit cette fête comme une fête religieuse.

Tucindan est observé la veille de Noël orthodoxe. Tous les hommes de la famille font un feu dans la cour de la maison et font rôtir un cochon (dans certaines régions un mouton ou une oie) sur un long bâton de bois. Ce cochon rôti est une partie traditionnelle du dîner de Noël et appelé pečenica.

Pour la pečenica, les hommes choisissent un et le nourrissent avec un meilleur fourrage pendant un ou deux mois avant Noël. Cet animal est tué à Tucindan en frappant sur la tête avec un morceau de sel. Ensuite, sa gorge est coupée et le sang est collecté et mélangé avec du fourrage qui est ensuite donné au bétail. On pense que nourrir les bovins avec ce mélange les fait prospérer.

Une autre tradition intéressante liée à Tucindan concerne les enfants. Personne ne punit les enfants pour leur mauvaise conduite. On pense que la punition sur Tucindan rendra les enfants méchants pendant une année entière.

Voici le texte de nos réseaux sociaux :

Aujourd’hui, les serbes font Tucindan. Fête païenne adopté par l’Eglise Orthodoxe, les serbes font Tucindan la veille de Noël. Pour la pečenica, les hommes choisissent un cochon et le nourrissent avec un meilleur fourrage pendant un ou deux mois avant Noël. Cet animal est tué à Tucindan en frappant sur la tête avec un morceau de sel.

#calendrier #5janvier #mythologie #mythe #legende #egliseorthodoxe #serbie #montenegro #tucindan

Tucindan tucindan