Fête de Saint-Martin

Le 11 Novembre, les peuples germaniques et nordiques fêtent la Saint-Martin. Dans les pays germaniques (y compris l’Alsace) et scandinaves, il est de tradition de déguster une oie rôtie le jour de la Saint-Martin, correspondant à la veille de l’Avent. C’est alors que les oies sont les plus grasses.

Saint-Martin

Saint-Martin de Tours

Saint Martin de Tours, aussi nommé Martin le Miséricordieux, ou encore saint Martin des Champs (qui a donné lieu à l’appellation de différents édifices religieux), né dans l’Empire romain, plus précisément à Savaria, dans la province romaine de Pannonie (actuelle Hongrie), en 316, et mort à Candes, en Gaule, le .

Affecté en Gaule, à Amiens, un soir de l’hiver 334 le légionnaire Martin partagea son manteau (chlamyde ; manteau militaire fait d’une pièce de laine rectangulaire) avec un déshérité transi de froid, car il n’avait déjà plus de solde après avoir généreusement distribué son argent. Il trancha son manteau ou tout du moins la doublure de sa pelisse : le manteau appartenait à l’armée, mais chaque soldat pouvait le doubler à l’intérieur par un tissu ou une fourrure, à ses frais.

La nuit suivante le Christ lui apparut en songe vêtu de ce même pan de manteau. Il a alors 18 ans. Le reste de son manteau, appelé « cape » fut placé plus tard, à la vénération des fidèles, dans une pièce dont le nom est à l’origine du mot chapelle.

C’est aussi le temps où les grandes invasions germaniques se préparent ; les Barbares sont aux portes de l’empire ; depuis longtemps déjà les milices auxiliaires des légions sont composées de mercenaires d’origine germanique. En , Martin participe à la campagne sur le Rhin contre les Alamans ; ses convictions religieuses lui interdisent de verser le sang et il refuse de se battre. Pour prouver qu’il n’est pas un lâche et qu’il croit à la providence et à la protection divine, il propose de servir de bouclier humain. Il est enchaîné et exposé à l’ennemi mais, pour une raison inexpliquée, les barbares demandent la paix.

Martin devint un évangélisateur majeur de la Gaule romaine. Il fonda la prestigieuse abbaye de Marmoutier après avoir été nommé Evêque. Mais, à la résidence mise à sa disposition par la cité – dont il dirigea le diocèse pendant plus de 25 ans -, c’est dans sa cellule creusée dans la falaise de Marmoutier qu’il préférait se retrouver, bien que son monastère fût l’un des plus puissants d’occident.

Il crée les premières églises rurales, rencontre les pauvres et les puissants. A sa mort, Tours devint la troisième ville de pèlerinage après Rome et Jérusalem.

Voici le texte de nos réseaux sociaux :

Aujourd’hui, le monde catholique des peuples germaniques (francs compris) fêtent la Saint-Martin. Il a développé le catholicisme dans toute l’Europe et son nom est devenu symbole de Partage. Il a donné son nom à 3700 églises, 14 cathédrales, 220 communes en France et des milliers dans le monde. Martin est le patronyme le plus fréquent en Europe et un prénom toujours dans les tops. #mythologie #mythe #legende #calendrier #11novembre #saintmartin #martin #eglisecatholique

Fête de Saint-Martin saint-martin