Fêtes des Einherjar

Le 11 Novembre, les Asatru célèbrent les guerriers braves mort aux combats, les Einherjar.

Einherjar

Les Einherjar, les guerriers d’exceptions

Les Valkyries choisissaient les Einherjar et les emportaient. Certains guerriers qui souhaitaient survivre à ces batailles, ne levaient pas les yeux au ciel pour ne pas attirer l’attention des Valkyries qui pouvaient les faire périr pour les emporter.

Ils échappaient pour leur plus grande satisfaction à « la mort de paille » c’est-à-dire la mort naturelle dans leur lit qui destinait ces esprits à prendre le chemin de Hel où la douce Hela, déesse de la mort dont le visage est à demi plongé dans l’ombre des ténèbres et l’autre moitié dans la lumière de la vie, les conduisait sur un vaisseau pour suivre le courant de l’une des douze rivières, les Élivágar dont l’une débouchait dans les Jardins d’Ásgard. La déesse Hela n’est pas l’horrible créature décrite par les textes chrétiens.

Une tout autre destinée attendait ces Einherjar. La déesse guerrière Freyja montée sur son cheval et accompagnée par les Valkyries, relevait ces glorieux combattants pour les accompagner à Ásgard. La moitié de ces héros allait au Valhöll, dans le palais d’Odin, l’autre partie au Fólkvangr (la plaine des troupes) le palais de Freyja.

Les guerriers dévolus à Odin sont ceux d’entre eux qui vouent leur existence à la guerre et aux batailles, « les offensifs ». Les guerriers dévolus à Freyja sont ceux d’entre eux qui mènent des combats pour protéger leurs familles, leurs clans et leurs biens, « les défensifs ». L’historienne Else Roesdahl a en effet remarqué que, dans les sépultures contenant des armes, les guerriers avaient des boucliers qu’elle nomme les défensifs, les autres avaient uniquement leurs armes d’attaques qu’elle nomme les offensifs.

Les guerriers d’Odin sont chaque jour réveillés par le coq Gullinkambi, pour se rendre au vaste champ d’Idavoll situé au centre d’Asgard pour combattre les uns contre les autres dans de joyeux et mortels combats. Au crépuscule, les morts reprennent vie, les blessés guérissent et tous se retrouvent au banquet d’Odin, où ils festoient servis par les délicieuses Valkyries. Ils s’abreuvent de l’hydromel de la chèvre Heidrun qui se nourrit elle-même des feuilles de l’arbre Yggdrasil.

Andhrímnir, le cuisinier des Dieux, a préparé un somptueux repas avec l’énorme porc Sæhrímnir. Les animaux des Dieux ont tous un nom, c’est dire l’importance qu’ils accordent à leurs compagnons, ils sont si soucieux de leur bien-être qu’ils vont jusqu’à redonner vie à ces derniers quand il leur arrive de les consommer. Aussi le généreux porc Sæhrímnir reprend vie chaque matin pour être consommé chaque soir. Il est arrivé à Thor de conserver les os de l’un de ses boucs qu’il avait été contraint de manger, afin de lui redonner vie au plus vite.

Voici le texte de nos réseaux sociaux :

Aujourd’hui, les Asatru célèbrent les braves guerriers emportés au combat formant les Einherjar dans la plaine des troupes. Les Valkyries choisissaient les Einherjar et les emportaient. Certains guerriers qui souhaitaient survivre à ces batailles, ne levaient pas les yeux au ciel pour ne pas attirer l’attention des Valkyries qui pouvaient les faire périr pour les emporter. #mythologie #mythe #legende #calendrier #11novembre #einherjar #asatru

Fêtes des Einherjar einherjar