Me-Dam-Me-Phi

Me-Dam-Me-Phi est la fête du culte des ancêtres la plus importante de la religion Ahom célébrée par le peuple Ahom le 31 enero de chaque année à la mémoire des défunts. C’est un festival pour montrer du respect aux ancêtres décédés et se souvenir de leur contribution à la société.

Me-Dam-Me-Phi

Me-Dam-Me-Phi une fête Assam (Inde)

Les Ahoms ont leurs propres principes et foi. D’après les Chroniques d’Ahom, on peut savoir que lorsque Lengdon, le roi de Mong Phi (le royaume céleste), envoya deux de ses petits-fils Khunlung et Khunlai à Mong Ri, présente Xishuangbanna, à ce moment Ye-Cheng-Pha le dieu de la connaissance leur a conseillé d’accomplir les cultes Umpha, Phuralong, Mae Dam Mae Phi et Rik-khwan à différents mois de l’année à différentes occasions pour rendre hommage au Phi-Dam (esprit ancestral) et aux Khwan.

Depuis ce jour jusqu’à maintenant Mae Dam Mae Phi a été observé par tous les Tai-Ahom.

Lorsque Mae Dam Mae Phi est observé publiquement, un culte est offert au nom de trois dieux et ils sont Me Dam Me Phi, Dam Changphi et Grihadam. Dieu Dam Chao Phi est associé à la croyance de certains pouvoirs naturels comme la création et la destruction, l’eau, la foudre et la tempête, le soleil, la lune, l’apprentissage, les maladies, la terre, etc.

Le culte est accompli par les prêtres Ahom Deodhai et Bailung en chantant des mantras en langue Ahom. et suivant les codes donnés dans les Manuscrits (libros) comme Phralung et Banfi, etc. Dieu Dam Chang Phi est le Dieu ancêtre de la sixième à la quatorzième génération d’une famille.

Grihadam est aussi le Dieu ancêtre jusqu’à la quatrième génération d’une famille. L’adoration à Grihadam est offerte au mois de Kati au moment de la récolte du nouveau riz Ahu, au mois d’Aghon au moment de la récolte du nouveau Sali Dhan et au moment de trois Bihus.

Le jour de Me-Dam, le culte de Me Phi n’est offert qu’à Chaufi et Dam Chaufi car ils sont considérés comme des dieux du ciel. Changphi et Grihadam ne sont pas adorés ce jour-là car ils sont considérés comme des dieux terrestres.

Les Ahoms croient qu’un homme après sa mort ne reste en tant que « Dam » (ancêtre) que pendant quelques jours et qu’il devient bientôt « Phi » (Dieu). Ils croient aussi que l’âme d’un homme qui est immortelle s’unit à l’âme suprême, possède les qualités d’un être spirituel et bénit toujours la famille.

Ainsi, chaque famille Ahom, afin d’adorer les morts, établit un pilier de l’autre côté de la cuisine (Barghar) qui s’appelle ‘Damkhuta’ où ils vénèrent les morts avec diverses offrandes comme du vin fait maison, des œufs avec du handoh (une sorte de poudre de riz ) avec divers éléments de plats végétariens.

Aquí está el texto de nuestras redes sociales:

Aujourd’hui, les Ahoms (peuple Tai du nord est de l’Inde) fêtent Me-Dam-Me-Phi. Cette fête des ancêtres est un grand sacrement de la religion millénaire Ahom. #mythologie #mythe #leyenda #calendrier #31janvier #ahom #assam #inde

Me-Dam-Me-Phi me-dam-me-phi