Mythologie du Northeast Woodlands non confédéré

Mythologie du Northeast Woodlands non confédéré

La mythologie du Northeast Woodlands non confédéré regroupe les peuples amérindiens suivant : Wyandot, Huron, Kickapoo, Lumbee, Pequot, Mohegan, Mohican, Narragansett, Sahwnee, Wampanoag, Winnebago

mythologie du Northeast Woodlands non confédéré

Mythologie du Northeast Woodlands non confédéré (textes)

Les Hurons-Wendats sont une première nation amérindienne de famille linguistique iroquoienne, présents dans le sud de l’Ontario, au Canada, à l’arrivée des Européens au XVIIe siècle. Les orthographes Ouendat (nom) et ouendat/ouendate (adjectif) sont aussi utilisées.

Lors du premier contact franco-wendat en 1609, les Hurons-Wendats étaient, d’après les premiers Européens entrant en contact avec eux, organisés en une confédération de cinq tribus ou peuplades distinctes : les Attignawantan, les Attignaenongnehac, les Arendaronon, les Tahontaenrat et les Ataronchronons.

Les Kickapous (en anglais Kickapoos) sont une des tribus amérindiennes parlant une langue algonquienne. Selon les Anichinabés, ils prétendent que leur nom Kickapou (Giiwigaabaw dans la langue Anishinaabe) signifie « se tient ici et là » et fait référence au mode de vie itinérant de la tribu mais cela est dû à une étymologie folklorique qui n’est pas compatible avec la langue kickapou.

Trois tribus identifiées de Kickapous sont encore présentes aux États-Unis : les Kickapous du Kansas, les Kickapous de l’Oklahoma et la tribu traditionnelle des Kickapous du Texas. Il y a aussi une communauté kickapoue à Coahuila au Mexique. La tribu est originaire de la région des Grands Lacs dans le Michigan et partage une origine commune avec les tribus Sac et Fox.

Les Lumbees sont un groupe ethnique du sud-est de la Caroline du Nord. Ils sont aujourd’hui plus de 50 000. Ils se considèrent comme une tribu, même si certains considèrent qu’ils mêlent des origines amérindiennes, noires et blanches. Ils sont similaires en cela à des groupes tels que les Melungeons des Appalaches ou les Redbones du sud-est et Louisiane. Une tradition locale raconte que la tribu compte des descendants de la Colonie Perdue de Roanoke qui s’allia avec les Amérindiens locaux, mais c’est peu crédible.

Pendant la Guerre civile, Henry Berry Lowrie mena une troupe de hors la loi qui commit nombre de vols et de meurtres. Il devint un héros du folklore dont l’histoire est racontée dans une pièce intitulée Strike at the Wind.

Le mohegan est une langue algonquienne éteinte. Elle est à distinguer linguistiquement du mohican dont elle est pourtant parente. Le mohegan était parlé par plusieurs peuples dont les Mohegans, les Pequots, les Montauks et les Niantics.

La nation Mohegan est une nation appartenant à la famille linguistique des langues algonquiennes qui vit dans la partie orientale de la haute vallée de la Thames dans le Connecticut au nord-est des États-Unis.

La nation était à l’origine liée à la nation pequot jusqu’à l’arrivée des premiers colons européens. En 1637, la nation Pequot fut supprimée lors d’une guerre par les colons et la nation Mohegan devint indépendante. La nation est reconnue par le gouvernement fédéral américain depuis 1994.

Les Mohicans, encore appelés Mahicans ou Mahikans, aussi connus par les Français du nouveau monde comme Loups, (le père Joseph Aubery les appelait les abénaquis de l’ouest ; Sokokis ou Loups), sont une tribu de Nord-Amérindiens vivant à l’origine dans la vallée de l’Hudson. Une imprécision les confondant avec les Mohegans, du Connecticut, a transformé leur nom Mahican en Mohican. Leur véritable nom est Muhhehuneuw, ou « Peuple de la Grande Rivière ». Le roman de James Fenimore Cooper Le Dernier des Mohicans parle d’une tribu Mohican mais inclut certains aspects culturels des Mohegans, une autre tribu algonquienne de l’est du Connecticut. Le roman se situe dans la vallée du New Jersey, pays mohican, mais des patronymes comme Uncas, sont mohegans.

Les Narragansetts ou Nation souveraine des Nahahiganseck constituent un ensemble de tribus algonquiennes vivant dans le Nord-Est des États-Unis, autour de la baie de Narragansett, dans le Rhode Island, le Connecticut et dans l’Est du Massachusetts. Les Narragansetts actuels sont les descendants des peuples autochtones de l’État de Rhode Island (Nouvelle-Angleterre).

Les Chaouanons (Shawnees en anglais) sont un peuple nord-amérindien, dans l’Ohio, la Virginie occidentale, le Kentucky et la Pennsylvanie. Ils eurent des villages de l’Illinois à New York et aussi loin que dans l’État de Géorgie.

La langue chouanon fait partie de la famille des langues algonquiennes et est étroitement rapprochée de celle des Mesquakies et des Kickapous.

Le peuple Wampanoag, parfois Wompanoag ou Wampanig, est un peuple amérindien composé de cinq tribus : les Assonet, les Gay Head, les Herring Pond, les Mashpee et les Namasket.