Mythologie des Montagnes Bleues

Mythologie des Montagnes Bleues

La mythologie des Montagnes Bleues regroupe les peuples amérindiens suivant : Cayuse, Tetawken, Umatilla, Walla Walla.

Le pénutien est une famille de langues parlées dans l’ouest des États-Unis et du Canada, dont l’existence est soutenue par certains linguistes américains. Le pénutien reste cependant une hypothèse linguistique.

Les Cayuses sont une tribu amérindienne dans l’État de l’Oregon aux États-Unis. Elle partage une réserve avec les tribus Umatilla et Walla Walla, dans le nord-est de l’Oregon, près de Pendleton, à la base des montagnes Bleues. Les Cayuses se nomment eux-mêmes Tetawken, ce qui signifie « nous, le peuple ». Originellement situés dans le nord-est de l’Oregon et au sud-est de l’État de Washington, ils occupaient un territoire adjacent à celui des Nez-Percés. Comme les tribus des Plaines, les Cayuses plaçaient en haute estime la guerre et étaient des cavaliers talentueux, se servant souvent de leurs prouesses à cheval pour intimider d’autres tribus.

Les Umatillas sont une tribu amérindienne du plateau du Columbia, dans l’Oregon, aux États-Unis. Ils parlent traditionnellement la langue sahaptin. Le peuple Umatilla vivait entre les Teninos à l’ouest et les Klickitats et Wascos au nord, de l’autre côté du fleuve Columbia. Comme leur territoire n’était protégé par aucun relief, les Umatillas subissaient des attaques venant du sud de la part des peuples Bannocks et Païutes. Aujourd’hui les Umatillas partagent leur territoire et une même structure politique avec les tribus Cayuse et Walla Walla sous le nom de « Tribus confédérées de la réserve indienne umatilla ».

Les Walla Walla sont un peuple amérindien qui vivaient à l’origine le long de la rivière Walla Walla et à la jonction de la rivière Snake et du fleuve Columbia dans le sud de l’actuel État de Washington et le nord de l’Oregon.

mythologie des Montagnes Bleues

Mythologie des Montagnes Bleues (textes)