Mythologie Lydienne

Mythologie Lydienne - Mysienne

La mythologie lydienne décrit les mythes et légendes des lydiens, originaires de Lydie en Anatolie.

mythologie lydienne

Les plus anciens témoignages sur la Lydie et les contrées voisines sont ceux des Egyptiens qui parlent des luttes soutenues par eux, au temps de la XIXe dynastie (Le Nouvel Empire), contre des envahisseurs venus par mer, Dardaniens, Lyciens, Mysiens, Cariens, Pédasiens, Iliens (ou Ioniens ou Méoniens); à plusieurs reprises reparaissent les Shardana, dont le nom paraît s’être conservé dans celui de la ville de Sardes, et les Toursha (Tursènes ou Tyrrhéniens).

Le peuple lydien était assez amical avec les villes grecques le long de la côte de l’Asie Mineure. Cette amitié a commencé à l’époque de Gygès et s’est poursuivie. Les Grecs ont occupé ses côtes égéennes dès le XIIIe siècle av. Lydia a prospéré grâce à ses ressources naturelles. Sa position sur les routes commerciales entre l’Asie et la Méditerranée a également aidé.

Les Mysiens étaient les habitants de la Mysie, une région du nord-ouest de l’Asie Mineure.

Hérodote dans ses Histoires a écrit que les Mysiens étaient des frères des Cariens et des Lydiens, à l’origine des colons lydiens dans leur pays, et en tant que tels, ils avaient le droit d’adorer aux côtés de leurs nations relatives dans le sanctuaire dédié au Carian Zeus à Mylasa.

Mythologie Lydienne - Mysienne (textes)