Lydian Mythology

The mythology lydienne décrit les mythes et legends des lydiens, originaires de Lydie en Anatolia.

lydian mythology

Les plus anciens témoignages sur la Lydie et les contrées voisines sont ceux des Egyptiens qui parlent des luttes soutenues par eux, au temps de la XIXe dynastie (Le Nouvel Empire), contre des envahisseurs venus par mer, Dardaniens, Lyciens, Mysiens, Cariens, Pédasiens, Iliens (ou Ioniens ou Méoniens); à plusieurs reprises reparaissent les Shardana, dont le nom paraît s’être conservé dans celui de la ville de Sardes, et les Toursha (Tursènes ou Tyrrhéniens).

Le peuple lydien était assez amical avec les villes greek le long de la côte de l’Asie Mineure. Cette amitié a commencé à l’époque de Gygès et s’est poursuivie. Les Greeks ont occupé ses côtes égéennes dès le XIIIe siècle av. Lydia a prospéré grâce à ses ressources naturelles. Sa position sur les routes commerciales entre l’Asie et la Méditerranée a également aidé.

The Mysians were the inhabitants of Mysia, a region in northwestern Asia Minor.

Herodotus in his Histories wrote that the Mysians were brothers of the Carians and Lydians, originally Lydian settlers in their country, and as such they were entitled to worship alongside their relative nations in the sanctuary dedicated to the Carian Zeus at Mylasa.

Lydian - Mysian mythology (texts)