Mythologie Manichéenne

Le manichéisme fut créé par Mani, durant le IIIe siècle.

Grâce à la protection du roi de Perse Shapur Ier, Mani put prêcher le manichéisme à travers tout le Moyen-Orient. Sa religion s’est répandue plus tard à travers l’Afrique du Nord et l’Europe jusqu’en Gaule et à travers l’Asie jusqu’en Chine, où on l’appelait le « Bouddha de lumière ». Mani est néanmoins exécuté en 276, et d’autres persécutions contre les manichéens ont lieu dans l’empire perse qui l’a vu naître à partir de 287.

Le manichéisme s’introduisit dans l’Empire romain, notamment en Égypte et en Afrique romaine, et fit l’objet d’un décret de persécution en 297, en raison de sa nouveauté, opposée au culte romain traditionnel, et de son origine persane, donc provenant des ennemis des Romains. Les décrets de tolérance religieuse de 311 et 313 (édit de Milan), principalement énoncés pour arrêter la persécution contre les chrétiens, mirent fin à cette période de persécution.

Un des fondements du manichéisme est de séparer le monde en deux :

  • le royaume de la Lumière, le royaume de la Vie divine, où s’exprime ce qui est de l’éternité ;
  • le royaume des Ténèbres, le royaume de la matière, le royaume des « morts », où s’exprime ce qui est de l’espace/temps.
  • Selon le manichéisme, la Lumière et les Ténèbres coexistaient sans jamais se mêler. Mais à la suite d’un événement catastrophique, les Ténèbres envahirent la Lumière. De ce conflit est né l’homme (naturel), son esprit appartient au royaume de la Lumière et son corps, appartient au royaume des Ténèbres — ce qui peut transformer la mort non plus en processus destructif mais en processus d’élévation suprême, de libération de l’esprit.

Selon le manichéisme, l’homme naturel est donc double. Il possède :

  • un esprit appartenant au royaume de la Lumière — c’est la partie immortelle de l’homme ;
  • un corps appartenant au royaume des Ténèbres — c’est la partie mortelle de l’homme.

Mani a écrit (de façon sur) neuf œuvres : Shâbuhragân, Évangile vivant, Trésor de la vie, Mystères, Légendes (Pragmateia), Image, Géants, Lettres, Livre des psaumes et prières.

mythologie manichéenne manichéisme mani

Mythologie Manichéenne (textes)