Mythologie Sahaptienne-Penutienne

Mythologie Sahaptienne-Penutienne

La mythologie Sahaptienne-Penutienne regroupe les peuples amérindiens suivant :  Nez-Percés, Yakamas, Klamaths, Modocs.

Les langues sahaptiennes sont une petite famille de langues amérindiennes parlées dans le nord-ouest des États-Unis. Edward Sapir les a incluses dans son hypothèse des langues pénutiennes, au sein du sous-groupe des langues pénutiennes des Plateaux.

Les Nez-Percés, Nimíipuu, sont une tribu amérindienne du groupe pénutien qui vivait dans le Plateau du Columbia de la région Nord-Ouest Pacifique au moment de l’expédition de Lewis et Clark.

Le souvenir des Nez-Percés demeure intact à travers l’élevage et la sélection du cheval appaloosa, originaire de la rivière Palouse, et leur résistance héroïque lors de leur fuite sur plusieurs milliers de kilomètres sous la conduite de Chef Joseph. Le terme Nez Percé est un exonyme donné par les négociants de fourrure français ou canadiens de langue française qui furent les premiers en contact avec les membres de la tribu. Ce terme a été repris par les anglophones.

La nation des Yakamas (anciennement Yakimas) vit dans l’État de Washington au nord-ouest des États-Unis.

Les Klamaths sont un peuple amérindien qui vivait dans le sud de l’Oregon. Ils sont apparentés aux autres peuples du plateau du Columbia, et particulièrement aux Modocs.

mythologie Sahaptienne-Penutienne

Mythologie Sahaptienne-Penutienne (textes)