Les chaquiras

L’habillement des Emberá est particulier, à travers les vêtements et surtout leurs accessoires, ils racontent des histoires. Avec des dents de singe, des os et des graines, ils fabriquaient des colliers, des bracelets et des applications, qu’ils ont remplacées par des chaquiras en plastique ou en fibre de verre (perles ou billes) et des couleurs vives.

Contenus

Les chaquiras

Il existe des accessoires créés pour le mariage, la naissance ou l’enterrement. Chez les enfants, des colliers et des bracelets noirs et rouges sont placés sur la jambe gauche contre le mauvais œil,  et qui doit être béni pour qu’ils prennent effet. Les jeunes portent des bracelets au bras droit s’ils sont célibataires et au bras gauche s’ils sont fiancés.

Des chaquiras de différentes tailles et couleurs sont combinées pour produire des motifs qui représentent des concepts liés à leurs croyances et traditions.

Signification des couleurs

BleuCiel, mer, espace
RougeSang, race
VertNature
JauneOr, soleil, joie
Orange, violetFleurs
BlancNuages, paix

Signification des formes

SpiraleChemin
LosangeLes 4 saisons
CercleUnion, communauté
Lignes briséesCordillère
Figures géométriquesSentiments envers la terre mère

chaquiras

Le métier à tisser est une planche en bois avec la longueur de la pièce à faire, les chaquiras sont insérés à la main, et l’amarrage se fait à l’aiguille.

Les chaquiras chaquiras

Métier à tisser

Les mères ont enseigné aux filles de génération en génération, les techniques, le sens de chaque couleur, des signes et des dessins, en partant par le tissage de l’héritage culturel.

La pièce la plus appréciée est l’Okama, un collier à fort contenu symbolique et à usage exclusivement féminin. Les garçons portent l’Otapa, un collier rectangulaire.

Les chaquiras chaquiras

Okama (« Chemin qui passe par le cou »).
Collier qui confère une distinction à la femme qui le porte, en racontant son histoire et son rôle dans la communauté.

Les filles les utilisent petites, et les femmes plus âgées les utilisent par rapport à ce qu’elles ont vécu.