Les yézidis et les Qewle

Les Ezidis, depuis qu’ils existent, fonctionnent avec un système de castes religieuses, comme le faisaient certaines civilisations anciennes telles que les Babyloniens et les Égyptiens.  Les « Qewle », textes sacrés Ezidis, sont la source et la confirmation de la confession et de l’ethnie Ezidie ; tout comme les chrétiens se réfèrent à la Bible.  

Qewle

Contenus

Les Qewle

Qewle« Méklub Mérge slavSlavémin Méklub MérgeLalishe xudane qubéEv jie EzdixaneEm dchin ber Xude sijude. »

Texte sacré « Méqlub Mergé Mes salutations (deux régions habités par des Ezidis) Mes salutations à Méqlub Mergé (à de nombreux temples sacrés sur ces territoires) à la région de Lalish protectrice (où se trouve le temple Lalish) c’est le pays des Ezidis (Ezdixane, se prononce [ezdikhane] ) ce sont les endroits où nous allons prier Dieu. »  

Les textes sacrés nous évoquent de nombreux endroits géographiques et des temples en Ezdixane (le pays des Ezidis). Ces lieux historiques représentent le patrimoine Ezidis.  

Qewle« Ji Qewlê Pîr Reşê cîdaDi bêjme we gelî mirîdaMe dîn Şerfedîne atqat siltan Êzîde »

Texte sacré « De l’hymne de Pir RéchDjida. Je dis à vous les Ézidis (miride). Notre religion est Sherfedîne, notre foi est Sultan Êzîde. »

Les textes sacrés Ézidis nous prouvent qu’ils sont de religion Sherfedîne.   Le yézidisme est un terme inventé par les orientalistes, les explorateurs, les écrivains et les historiens, pour décrire les ézidis.  

Les Ezidis demandent d’abord la miséricorde pour l’ensemble du monde, et seulement après pour eux-mêmes. Ce geste est un bon exemple d’humanité et de tolérance.  

Qewle« Xwedêo, tu heftê û du mletî bêyî rehmêSerê ser belgîya, girtîyê hebsîyaRêwîyê riya, kesîb, belengaz û êxsîra,Me jî pêra. »

Texte sacré « Dieu Soyez miséricordieux pour les 72 nations, pour Ceux qui sont confinés au lit, ceux qui sont en prison, pour ceux qui sont pauvres et misérables, (qui survivent) et pour nous le peuple Ezidis. »  

Les textes sacrés confirment que les Ezidis sont un groupe ethnique à part entière, qu’ils ont leur propre religion (Sherfedine) et qu’ils ont eu leur propre pays (avec ses régions).  

Mais malheureusement, aujourd’hui on trouve plusieurs versions sur l’origine des Ezidis. Ils sont parfois considérés comme étant d’origine juive, car il y avait une forte communauté juive à Sinjar. D’autres fois, on leur attribue une origine romaine, car les Ezidis de Sinjar sont blancs et ont les yeux bleus. Certains considèrent qu’ils sont d’origine hindou car le paon est un symbole sacré, tant pour les Hindous que pour les Ezidis.  

Il est important de noter que certains Ezidis se revendiquent ethniquement kurdes, alors que d’autres affirment qu’ils sont arabes.